Vernissage de l’exposition « Bestiarium » d’Ebba Palmstierna le mercredi 3 avril 2019 à 19h

Venez découvrir l’univers peuplé de bêtes imaginaires de l’artiste suédoise Ebba Palmstierna.

« La saveur du détail, l’exigence dans la précision et le rythme par la densité des traits caractérisent le dessin d’Ebba Palmstierna. Dans cet univers onirique, les hommes et les femmes n’y sont plus. La nature est peuplée par des chimères, des êtres, des Dorian Gray fantasques chez qui la nature humaine n’a laissé que quelques traces.
Le trait rigoureux et graphique fonctionne comme une loupe mettant en mouvement l’imaginaire. Le contraste entre la modernité du style et l’évocation de ces êtres ancestrales crée une dramaturgie, une tension palpable.
La solitude, la fuite, le regard en biais. Ces figures sont en état d’alerte, ils guettent, suspendus. Ni complètement bons, ni mauvais, mais autant de nuances de caractère.
Inspirée par ses voyages et moment de vie en Indonésie, aux Etats-Unis et en France, Ebba Palmstierna reste connectée à sa culture suédoise. La Suède est riche en traditions littéraires mêlant histoires et créations de dessins. De nombreux exemples témoignent de cette tradition où le dessinateur finit par aboutir l’œuvre d’un écrivain.e. Tove Jansson, Astrid Lindgren, John Bauer font partie de ce paysage fertile. Mizuki Shigeru et Hans Arnold s’ajoutent comme sources d’inspiration.
Le dessin d’Ebba Palmstierna réussit à créer un lieu magique hors du temps résolument contemporain. »
Michaela Meschke

Vernissage dans le cadre du parcours Art-Hop-Polis à la Cité internationale universitaire de Paris, de 19h à 20h30.

Exposition jusqu’au 26 avril 2019.
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Fermeture les samedis et dimanches.